SITE COMMÉMORATIF

Fuhlsbüttel

Dans l'ancienne maison de garde se trouve le mémorial

Le Mémorial du camp de concentration et centre de détention Fuhlsbüttel 1933–1945

est un mémorial de la Fondation des mémoriaux et lieux didactiques à Hambourg en mémoire des victimes des crimes nazis. L’exposition axée sur la résistance retrace l’histoire du camp de concentration et le sort des détenus. Elle se trouve dans le bâtiment d’entrée d’origine, une porterie, du complexe pénitentiaire aujourd’hui encore en fonction.

 

Dernière nouvelle

Circulaire de fin d’année 2022/2023

Madame, Monsieur, chers amis, Pour la première fois, cette rétrospective annuelle des événements et des activités de la Fondation ne provient pas de la plume du professeur Detlef Garbe, directeur de…

En savoir plus

Oliver von Wrochem est le nouveau directeur de la Fondation des mémoriaux et lieux didactiques à Hambourg

Oliver von Wrochem, né en 1968, a une longue expérience dans le travail de recherche et de médiation universitaire et extra-universitaire, notamment à l'université de Hambourg, à l'Institut de…

En savoir plus

Départ à la retraite de Detlef Garbe

Detlef Garbe, né en 1956 à Göttingen, a fait des études d'histoire, de religion et les sciences de l'éducation à l'université de Hambourg. En 1982, il faisait partie des fondateurs du Groupe de…

En savoir plus

Consignes pour la visite des mémoriaux de la Fondation des mémoriaux à Hambourg

Chers visiteurs, À partir du 1er mai 2022, les restrictions Corona précédemment applicables seront levées. Néanmoins, nous demandons toujours que les masques FFP2 soient portés à l'intérieur. Veillez…

En savoir plus

Circulaire de fin d’année 2021/2022

Madame, Monsieur, chers amis, Nous avons tous vécu une autre année fortement marquée par les effets de la pandémie de coronavirus. De nouveau, des manifestations ont dû être annulées, reportées ou…

En savoir plus

Évènements (en allemand)

  • dimanche 5 février 2023 11:00–12:00

Führung und Gespräch in der Gedenkstätte Fuhlsbüttel

mit Ehrenamtlichen der Vereinigung der Verfolgten des Naziregimes (VVN-BdA) und des Arbeitskreises ehemals verfolgter und inhaftierter Sozialdemokraten (AvS) jeden Sonntag um 11.00 und 12.00 Uhr. Heute mit Kai Ermes. Keine Anmeldung nötig.

  • jeudi 9 février 2023 19:00–21:00

Online-Veranstaltung

Unvergessen – Kinder und Jugendliche in der NS-Zeit

Digitaler Vortrag mit Gespräch und Diskussion mit Peter Badekow, moderiert von Dr. Christiane Heß (Stiftung Hamburger Gedenkstätten und Lernorte zur Erinnerung an die Opfer der NS-Verbrechen). Peter Badekow ist der Sohn von Albert „Ali“ Badekow, der Teil der Telemanngruppe war, eine Widerstandsgruppe Jugendlicher aus der Schule Telemannstraße. Er engagiert sich bei der Vereinigung der Verfolgten des Naziregimes – Bund der Antifaschisten Hamburg (VVN-BdA Hamburg) und forscht zur Geschichte seines Vaters wie der Jugendbewegungen im Nationalsozialismus.

Kooperation: Stiftung Hamburger Gedenkstätten und Lernorte, ella Kulturhaus und Stadtteilbüro Dulsberg. Veranstaltung im Rahmen der Woche des Gedenkens der Bezirksversammlung Hamburg Nord.

Die Veranstaltung wird als Zoom-Veranstaltung stattfinden. Eine Anmeldung über unser Online-Formular ist erforderlich. Angemeldete Personen erhalten den Link kurz vor der Veranstaltung.

  • dimanche 12 février 2023 11:00–12:00

Führung und Gespräch in der Gedenkstätte Fuhlsbüttel

mit Ehrenamtlichen der Vereinigung der Verfolgten des Naziregimes (VVN-BdA) und des Arbeitskreises ehemals verfolgter und inhaftierter Sozialdemokraten (AvS) jeden Sonntag um 11.00 und 12.00 Uhr. Heute mit Bernhard Pohl. Keine Anmeldung nötig.

  • dimanche 19 février 2023 11:00–12:00

Führung und Gespräch in der Gedenkstätte Fuhlsbüttel

mit Ehrenamtlichen der Vereinigung der Verfolgten des Naziregimes (VVN-BdA) und des Arbeitskreises ehemals verfolgter und inhaftierter Sozialdemokraten (AvS) jeden Sonntag um 11.00 und 12.00 Uhr. Heute mit Birgit Reichel. Keine Anmeldung nötig.

  • dimanche 26 février 2023 11:00–12:00

Führung und Gespräch in der Gedenkstätte Fuhlsbüttel

mit Ehrenamtlichen der Vereinigung der Verfolgten des Naziregimes (VVN-BdA) und des Arbeitskreises ehemals verfolgter und inhaftierter Sozialdemokraten (AvS) jeden Sonntag um 11.00 und 12.00 Uhr. Heute mit Dieter Wilde. Keine Anmeldung nötig.

La prison de Fuhlsbüttel, vers de 1931

Quelques semaines seulement après la prise du pouvoir par le parti national-socialiste,

la police d’État de Hambourg installe un camp de concentration dans les bâtiments du complexe pénitentiaire de Fuhlsbüttel. Elle y interne tout d’abord des opposants au régime communistes et sociaux-démocrates. Le 4 septembre 1933, la direction en est transférée officiellement à des membres de la SS et de la SA particulièrement brutaux et dénués de scrupules. Le camp de concentration de Fuhlsbüttel, surnommé alors dans la langue courante « Kola-Fu » (abréviation de Konzentrationslager Fuhlsbüttel), incarne en très peu de temps la terreur, la souffrance et la mort. Jusqu’à la libération en mai 1945, plus de 250 hommes et femmes y perdent la vie – des suites de sévices, assassinés ou soumis à des conditions meurtrières. 

Le camp de concentration de Fuhlsbüttel devient à partir de 1936 prison de la police. La grande majorité des résistants de Hambourg arrêtés sont internés à Kola-Fu, de même que des Témoins de Jéhovah et des Juifs, des critiques du régime, des jeunes gens adeptes du swing et des personnes qualifiées par les nationaux-socialistes d’« asociaux » et de « parasites vivant aux dépens du peuple ». Pendant la guerre, de nombreux résistants et travailleurs forcés étrangers y sont également incarcérés. Dans l’enceinte se trouve à côté de la prison de police un centre de réclusion. D’octobre 1944 à février 1945, la SS utilise une partie du bâtiment comme détachement extérieur du camp de concentration de Neuengamme. Plus de 200 déportés originaires de dix pays y meurent des suites du traitement inhumain. 

L’exposition à Fuhlsbüttel

Le Site commémoratif camp de concentration et centre de détention Fuhlsbüttel 1933-1945

a été aménagé en 1987 dans le bâtiment d’entrée d’origine, une porterie, du complexe pénitentiaire aujourd’hui encore en fonction. Une plaque commémorative apposée dans l’entrée porte les noms des détenus assassinés à Kola-Fu et au détachement extérieur. L’exposition axée sur la résistance retrace l’histoire du camp de concentration et le sort des détenus. Des biographies y occupent une place centrale. Elle présente en outre des objets d’origine ainsi qu’une cellule individuelle reconstituée. 

Adresse :
Suhrenkamp 98
22335 Hamburg
​​​​​stiftung@gedenkstaetten.hamburg.de

Heures d’ouverture :
Dimanches de 10 h à 17 h et sur rendez-vous pour une visite guidée. 

Entrée libre. 

Réservation d’un accompagnement de groupe :
Museumsdienst Hamburg
tél. : +49 40 4281310