SITE COMMÉMORATIF

Fuhlsbüttel

Dans l'ancienne maison de garde se trouve le mémorial

Le Mémorial du camp de concentration et centre de détention Fuhlsbüttel 1933–1945

est un mémorial de la Fondation des mémoriaux et lieux didactiques à Hambourg en mémoire des victimes des crimes nazis. L’exposition axée sur la résistance retrace l’histoire du camp de concentration et le sort des détenus. Elle se trouve dans le bâtiment d’entrée d’origine, une porterie, du complexe pénitentiaire aujourd’hui encore en fonction.

 

Dernière nouvelle

[Translate to Français:]

Visiter les mémoriaux à Hambourg en temps du coronavirus

Les expositions des mémoriaux de la Fondation sont fermées, le site du Mémorial du camp de concentration de Neuengamme est par contre accessible aux public. Veuillez noter que les installations…

En savoir plus

Circulaire de fin d’année 2020/2021

L‘année 2020 a apporté pour nous tous des bouleversements à bien des égards, également pour le Mémorial du camp de concentration de Neuengamme. Au début de l'année, le Mémorial et ses annexes ont été…

En savoir plus

Évènements (en allemand)

  • dimanche 24 janvier 2021 11:00–13:00

Führung und Gespräch in der Gedenkstätte Fuhlsbüttel (fällt aus)

mit Ehrenamtlichen der Vereinigung der Verfolgten des Naziregimes (VVN-BdA) und des Arbeitskreises ehemals verfolgter und inhaftierter Sozialdemokraten (AvS) jeden Sonntag zwischen 11.00 und 13.00 Uhr. Heute mit: Friederike Cornelßen. Bitte beachten Sie: Diese Veranstaltung fällt aus.

  • dimanche 31 janvier 2021 11:00–13:00

Führung und Gespräch in der Gedenkstätte Fuhlsbüttel (fällt aus)

mit Ehrenamtlichen der Vereinigung der Verfolgten des Naziregimes (VVN-BdA) und des Arbeitskreises ehemals verfolgter und inhaftierter Sozialdemokraten (AvS) jeden Sonntag zwischen 11.00 und 13.00 Uhr. Heute mit: Bernhard Pohl. Bitte beachten Sie: Diese Veranstaltung fällt aus.

  • dimanche 7 février 2021 11:00–13:00

Führung und Gespräch in der Gedenkstätte Fuhlsbüttel

mit Ehrenamtlichen der Vereinigung der Verfolgten des Naziregimes (VVN-BdA) und des Arbeitskreises ehemals verfolgter und inhaftierter Sozialdemokraten (AvS) jeden Sonntag zwischen 11.00 und 13.00 Uhr. Keine Anmeldung nötig. Wir behalten uns jedoch vor, ggf. die Teilnehmendenzahl zu begrenzen.

Heute mit: Claus-Henning Schwarz

  • dimanche 14 février 2021 11:00–13:00

Führung und Gespräch in der Gedenkstätte Fuhlsbüttel

mit Ehrenamtlichen der Vereinigung der Verfolgten des Naziregimes (VVN-BdA) und des Arbeitskreises ehemals verfolgter und inhaftierter Sozialdemokraten (AvS) jeden Sonntag zwischen 11.00 und 13.00 Uhr. Keine Anmeldung nötig. Wir behalten uns jedoch vor, ggf. die Teilnehmendenzahl zu begrenzen.

Heute mit: Anne Harden

  • dimanche 21 février 2021 11:00–13:00

Führung und Gespräch in der Gedenkstätte Fuhlsbüttel

mit Ehrenamtlichen der Vereinigung der Verfolgten des Naziregimes (VVN-BdA) und des Arbeitskreises ehemals verfolgter und inhaftierter Sozialdemokraten (AvS) jeden Sonntag zwischen 11.00 und 13.00 Uhr. Keine Anmeldung nötig. Wir behalten uns jedoch vor, ggf. die Teilnehmendenzahl zu begrenzen.

Heute mit: Henning Glindemann

La prison de Fulsbüttel, vers 1931

Quelques semaines seulement après la prise du pouvoir par le parti national-socialiste,

la police d’État de Hambourg installe un camp de concentration dans les bâtiments du complexe pénitentiaire de Fuhlsbüttel. Elle y interne tout d’abord des opposants au régime communistes et sociaux-démocrates. Le 4 septembre 1933, la direction en est transférée officiellement à des membres de la SS et de la SA particulièrement brutaux et dénués de scrupules. Le camp de concentration de Fuhlsbüttel, surnommé alors dans la langue courante « Kola-Fu » (abréviation de Konzentrationslager Fuhlsbüttel), incarne en très peu de temps la terreur, la souffrance et la mort. Jusqu’à la libération en mai 1945, plus de 250 hommes et femmes y perdent la vie – des suites de sévices, assassinés ou soumis à des conditions meurtrières. 

Le camp de concentration de Fuhlsbüttel devient à partir de 1936 prison de la police. La grande majorité des résistants de Hambourg arrêtés sont internés à Kola-Fu, de même que des Témoins de Jéhovah et des Juifs, des critiques du régime, des jeunes gens adeptes du swing et des personnes qualifiées par les nationaux-socialistes d’« asociaux » et de « parasites vivant aux dépens du peuple ». Pendant la guerre, de nombreux résistants et travailleurs forcés étrangers y sont également incarcérés. Dans l’enceinte se trouve à côté de la prison de police un centre de réclusion. D’octobre 1944 à février 1945, la SS utilise une partie du bâtiment comme détachement extérieur du camp de concentration de Neuengamme. Plus de 200 déportés originaires de dix pays y meurent des suites du traitement inhumain. 

L’exposition à Fuhlsbüttel

Le Site commémoratif camp de concentration et centre de détention Fuhlsbüttel 1933-1945

a été aménagé en 1987 dans le bâtiment d’entrée d’origine, une porterie, du complexe pénitentiaire aujourd’hui encore en fonction. Une plaque commémorative apposée dans l’entrée porte les noms des détenus assassinés à Kola-Fu et au détachement extérieur. L’exposition axée sur la résistance retrace l’histoire du camp de concentration et le sort des détenus. Des biographies y occupent une place centrale. Elle présente en outre des objets d’origine ainsi qu’une cellule individuelle reconstituée. 

Adresse :
Suhrenkamp 98
22335 Hamburg

Heures d’ouverture :
Fermé en novembre
dimanches de 10 h à 17 h et sur rendez-vous pour une visite guidée. 

Entrée libre. 

Réservation d’un accompagnement de groupe :
Museumsdienst Hamburg
tél. : +49 40 4281310